Comment enlever les alliums après floraison ?

Lorsque la floraison des alliums prend fin, il est important de savoir comment les enlever correctement pour préserver leur santé et favoriser une belle croissance future. Dans ce guide complet, nous vous expliquerons les étapes à suivre pour retirer les alliums après leur floraison et vous donnerons quelques conseils pratiques pour entretenir ces plantes vivaces d’ornement.

Préparation

Attendez le bon moment

Avant de commencer à enlever les alliums, il est essentiel de choisir le bon moment. Attendez que les fleurs soient fanées et que les feuilles deviennent jaunes et sèches. Cela indique que la plante a terminé son cycle de floraison et qu’elle est prête à être coupée.

Préparez votre équipement

Avant de vous lancer dans l’enlèvement des alliums, assurez-vous d’avoir le bon équipement à portée de main. Vous aurez besoin d’un sécateur propre et tranchant pour couper les tiges, ainsi que de gants de jardinage pour vous protéger des épines éventuelles.

Enlèvement des fleurs fanées

Coupez les fleurs à la base

Pour commencer, prenez votre sécateur et coupez les fleurs fanées à la base, en veillant à ne pas endommager les feuilles. Coupez les tiges le plus près possible du sol pour obtenir un aspect net et propre.

Voir >  Comment enlever les Hostas si vous voulez qu'ils disparaissent de votre jardin ?

Éliminez les fleurs coupées

Une fois que vous avez coupé les fleurs fanées, ramassez-les et mettez-les dans un sac ou un contenant pour les jeter. Il est important de se débarrasser des fleurs coupées pour éviter la propagation de maladies ou de parasites.

Coupe des feuilles jaunes

Attendez que les feuilles deviennent jaunes

Après avoir enlevé les fleurs fanées, laissez les feuilles des alliums devenir complètement jaunes avant de les couper. Cela indique que la plante a absorbé suffisamment de nutriments pour nourrir son bulbe pendant l’hiver.

Coupez les feuilles jaunes

Une fois que les feuilles sont complètement jaunes, utilisez votre sécateur pour les couper au niveau du sol. Assurez-vous de couper les feuilles jaunes sans toucher les nouvelles pousses qui pourraient émerger.

Prévention des maladies

Évitez l’arrosage aérien

Les alliums sont sensibles aux maladies fongiques telles que le mildiou. Pour prévenir la propagation de ces maladies, évitez d’arroser les plantes par le haut en utilisant des arroseurs aériens. Optez plutôt pour un arrosage à la base pour maintenir le feuillage sec.

Divisez les bulbes tous les trois ans

Pour maintenir la santé des alliums, il est recommandé de diviser les bulbes tous les trois ans. Cette opération consiste à creuser autour de la plante, à retirer les bulbes et à les séparer doucement avec vos mains. Ensuite, replantez les bulbes à un nouvel emplacement pour favoriser leur croissance.

Entretien supplémentaire pour les alliums

Les alliums sont des plantes vivaces robustes, mais elles nécessitent un certain entretien pour assurer leur croissance et leur floraison optimales. Voici quelques conseils supplémentaires pour prendre soin de vos alliums :

Voir >  Comment enlever les mauvaises herbes : nos 3 solutions

Paillage

Le paillage est une pratique bénéfique pour les alliums. En automne, une fois que les feuilles sont coupées, vous pouvez ajouter une couche de paillis d’environ 5 à 7,5 cm d’épaisseur autour des plantes. Le paillis aidera à prévenir la croissance des mauvaises herbes et à maintenir une humidité constante dans le sol.

Fertilisation

Les alliums ont besoin d’une fertilisation régulière pour maintenir leur vigueur. Au printemps, vous pouvez ajouter un engrais équilibré à libération lente autour des plantes. Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant et d’éviter de surdoser l’engrais.

Protection contre les ravageurs

Les alliums sont généralement résistants aux ravageurs, mais ils peuvent parfois être attaqués par des insectes tels que les pucerons ou les thrips. Si vous observez des signes d’infestation, vous pouvez utiliser des insecticides naturels ou des méthodes de lutte biologique pour les éliminer.

Diviser les bulbes

En plus de la division des bulbes tous les trois ans, vous pouvez également diviser les bulbes d’alliums pour les multiplier. Cela peut être fait au printemps ou à l’automne. Creusez autour de la plante, retirez les bulbes et séparez-les délicatement. Replantez les bulbes dans de nouveaux emplacements pour créer de nouvelles plantes.

En suivant les étapes décrites dans ce guide, vous pourrez enlever les alliums après leur floraison de manière efficace et prévenir la propagation de maladies. N’oubliez pas d’attendre le bon moment, de couper les fleurs fanées et les feuilles jaunes, et de prendre des mesures préventives pour maintenir la santé de vos alliums. Avec un entretien approprié, ces plantes vivaces d’ornement continueront à embellir votre jardin saison après saison.

Laisser un commentaire